La réalité n'est pas toujours celle que l'on croit ou celle que certains essaient de nous faire croire...
L’A.N.S.M. annonce l’explosion des effets secondaires liés aux injections ARNm
L’A.N.S.M. annonce l’explosion des effets secondaires liés aux injections ARNm

L’A.N.S.M. annonce l’explosion des effets secondaires liés aux injections ARNm

L’A.N.S.M. (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ) annonce l’explosion des effets secondaires liés aux injections ARNm.

Article mis à jour le 11/08/2022

Le 01/12/2021 110 000 déclarations recensées de cas d’effets secondaires dont 24 % classés graves uniquement pour les injections ARN messager alors que le total annuel d’effets secondaires tout médicament confondu était avant le début des injections ARN messager de 44 000 ! Alors que comme le dit la directrice de l’A.N.S.M. il y a une sous déclaration des effets indésirables. De plus le classement en effets indésirables est à l’appréciation des médecins et comportent, comme le précisent la directrice de l’A.N.S.M., « des critères de subjectivité »

Au 10/03/2022, la situation continue d’évoluer vers une augmentation importante et régulière des cas d’effets secondaires  pour les injections ARN messager, le chiffre est passé à 148 877 cas au total depuis le début de la vaccination.

Source : Rapport de l‘A.N.S.M. (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ) : cliquez ici

Au 21/07/2022, la situation continue d’évoluer vers une augmentation importante et régulière des cas d’effets secondaires  pour les injections ARN messager, le chiffre est passé à 175 474 cas au total depuis le début de la vaccination. (Source: cliquez ici)

Compte tenu qu’une partie non négligeables de médecins se sont mis en infraction avec leur serment d’Hippocrate et leur code de déontologie en poussant aux injections, alors qu’elles sont encore au stade expérimental, et que le principe scientifique de base de la vaccination n’est pas de vacciner en période de pandémie car on aggrave par cela le développement d’une épidémie, on peut supposer logiquement des abus d’interprétations dans les classements d’effets secondaires peu graves.

Voici un motif supplémentaire qui implique non seulement les démissions de Messieurs Castex, Véran, Blanquer et Macron sans aucune équivoque, mais aussi leur arrestation immédiate possible par toute personne courageuse et en capacité de le faire, quelque soit son statut, au delà des policiers et gendarmes selon l’article 73 du code de procédure pénale, et ce pour leur mise en examen pour crime contre l’humanité et crime de haute trahison notamment…

Source, Public Sénat : https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/effets-indesirables-de-la-vaccination-contre-le-covid-19-les-chiffres-de-l

Article en PDF ici

Source Vidéo Public Sénat : https://www.youtube.com/watch?v=FekRvTou-NM&t=15s

Pour tout citoyen souhaitant se protéger :

Article 73 du code de procédure pénale

Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d’une peine d’emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.
Lorsque la personne est présentée devant l’officier de police judiciaire, son placement en garde à vue, lorsque les conditions de cette mesure prévues par le présent code sont réunies, n’est pas obligatoire dès lors qu’elle n’est pas tenue sous la contrainte de demeurer à la disposition des enquêteurs et qu’elle a été informée qu’elle peut à tout moment quitter les locaux de police ou de gendarmerie. Le présent alinéa n’est toutefois pas applicable si la personne a été conduite, sous contrainte, par la force publique devant l’officier de police judiciaire.

Autres articles complémentaires :

Pass sanitaire et Injection obligatoires, faites valoir vos droits !

Crime de haute trahison et crime contre l’humanité, comment a-t’on pu laisser la folie s’installer à ce point ?

Pandémie escroquerie, preuves absolues