La réalité n'est pas toujours celle que l'on croit ou celle que certains essaient de nous faire croire...
JÉSUS CONTRE LE CHRISTIANISME – ÉPISODE 2
JÉSUS CONTRE LE CHRISTIANISME – ÉPISODE 2

JÉSUS CONTRE LE CHRISTIANISME – ÉPISODE 2

JÉSUS CONTRE LE CHRISTIANISME – ÉPISODE 2

Le roman nationalement, la France n’a jamais été chrétienne. Si l’on parle d’une manière d’être et de vivre, qui soit la mise en pratique collective de la parole d’un certain Jésus, né à Nazareth, la France n’a pas été plus chrétienne que le christianisme n’a existé.
Le christianisme est un mot. Un mot qui recouvre un très vilain récit. Celui du détournement de la parole émancipatrice, révolutionnaire, d’un homme ou d’un dieu, afin de la faire servir à une mission exactement contraire, la reconduction de la domination impériale la plus exclusive jusque dans l’intimité des cœurs et le secret des âmes, l’Église.
L’Église chrétienne ment, l’Église chrétienne est romaine.
Et pourtant… Et pourtant la parole de Jésus est également une porte vers autre chose, car l’être invisible auquel cette religion visible n’a cessé d’adresser ses prières était initialement celui qui possédait le fil d’Ariane, susceptible de nous guider hors du labyrinthe de la prison impériale.
C’est à partir de Jésus que l’Empire, dans un premier temps, va commencer à se fissurer. Mais c’est aussi autour du culte du Christ que l’Empire va se reconstruire, de façon plus forte, plus intense, plus impitoyable encore.
Le christianisme, le culte du Christ crucifié, a été la plus grande insulte faite à sa personne comme au contenu de sa parole.
Si nous les confrontons, parole contre parole, Jésus et le christianisme ne sont pas contradictoires, ils sont incompatibles.
C’est ce que nous allons essayer de faire aujourd’hui.
L’histoire de Jésus et celle du christianisme sont inscrites si intimement dans le parcours de l’humanité depuis 2000 ans que l’histoire de France, fille aînée de l’Église, est incompréhensible si nous ne nous penchons pas sur cet abîme.
L’histoire que nous allons vous raconter est une des plus dingues de toute l’histoire de l’humanité.
Elle va chercher si profondément dans nos cœurs qu’elle nous fait mal à chaque fois qu’elle nous fait rire.
Parce que dans le fond, ça n’est pas drôle.
Bienvenue dans l’Empire n’a jamais pris fin, je m’appelle Pacôme Thiellement, je ne suis pas historien, je suis exégète. Dans ce programme pour Blast, je fais l’exégèse de notre histoire sur ce territoire que nous nous sommes habitués à appeler la France. Celle-ci est subjective et même très subjective, même si nous essayerons d’être le plus rigoureux possible. Alors, comme dirait l’autre, si vous n’aimez pas mon histoire de France, écrivez la la vôtre.
Bienvenue dans l’Empire n’a jamais pris fin, épisode 2, Jésus contre le christianisme.

Auteur : Pacôme Thiellement
Réalisation : Ameyes Aït-Oufella, Mathias Enthoven
Montage : Ameyes Aït-Oufella
Son : Baptiste Veilhan
Graphisme : Morgane Sabouret
Production : Hugo Bot Delpérié
Directeur des programmes : Mathias Enthoven
Rédaction en chef : Soumaya Benaïssa
Directeur de la rédaction : Denis Robert

Le site : https://www.blast-info.fr/